Entreprises en difficulté :

 

Entrepreneurs… “Tout le monde échoue une première fois.

Si tu ne connais pas l’échec, comment pourrais-tu connaître le succès ?” (Andy Wachowski)

 

 

La prévention des difficultés économiques[1] est rarement prise en compte dans les projets, Kalune à développer plusieurs outils permettant de prévenir et d’accompagner ces difficultés. Dans le cas d’une procédure collective, Kalune assiste les dirigeants aux côtés des professionnels afin d’être pragmatique face à l’administrateur judiciaire (mandataire ou représentant des créanciers) et le tribunal de commerce. « Nombre de créateurs d’entreprise se voient contraints de déposer le bilan quelques mois seulement après le début de leur activité. Des études révèlent que le manque de fonds propres et une création isolée sans accompagnement extérieur sont les deux causes majeures d’échec.

Porteurs de projets, pour augmenter vos chances de réussite, l’association KALUNE est à vos côtés pendant les trois phases chronologiques du soutien à la création d’entreprise :

  • L’accueil : écouter le créateur, son parcours, ses motivations, son projet
  • L’accompagnement : business plan (plan d’affaires, plan de développement), étude de marché, aide juridique, implantation, recherche de capitaux…
  • Le suivi : porteurs de projet ou professionnels, afin de vous investir totalement dans votre vrai métier, nous vous dégageons des contraintes non commerciales : enregistrement de l’entreprise, écritures comptables, gestion du personnel, secrétariat, recouvrement de créances, formation et bien d’autres encore… ».                                                   

L’association KALUNE accompagne les entreprises et leurs dirigeants, qui se retrouvent trop souvent devant une ou des difficulté (s), qui deviennent pesantes et peuvent avoir des conséquences dramatiques:

  • Faillite
  • Licenciement
  • Perte de son travail, de ses revenus, maladie, dépression, divorce, etc..

Cette situation anxiogène, entraine souvent des conséquences néfastes, tant pour les dirigeants que leurs collaborateurs, sur le plan :

  • Personnel (perte de confiance et d’estime de soi, perte de motivation, troubles du comportement et du sommeil, reproduction de schémas familiaux, alcoolisme, addiction aux stupéfiants).
  • Familial (problèmes de couple, séparation, divorce, suivi psychologique des enfants…),
  • Logement (impayé, précarisation, recherche de logement, mal-logés, problème de logement pour les personnes seules avec enfants, problèmes de caution)
  • Social (incompréhension des proches, solitudes, difficultés scolaires, maltraitances, discriminations, solitudes des personnes âgées)
  • Financier (prises de risques non raisonnées, surendettement, mal endettement, pension alimentaire)
  • Culturel
  • Professionnel (arrêt maladie, invalidité, perte d’emploi, reclassement, formation ; difficultés des entrepreneurs (liquidation judiciaire, problèmes de trésorerie, surmenage, dépression, stress…).

 


[1] Quand un pessimiste ne voit que des problèmes, un optimiste lui, ne voit que des opportunités !